Tag Archive | web

CapCom 2015

Le 27e Forum de l’association de la Communication publique et territoriale se déroulait à Tours du 15 au 17 décembre. Je suis intervenu la première journée dans la visite « Creative Val de Loire » pour présenter comment nous avons repensé nos pratiques à la Mission Val de Loire en s’appuyant sur le design.

27e-forum-cap'com-2015

Voici quelques réflexions glanées à l’occasion des deux journées suivantes.

Lire la Suite…

Citoyen engagé recherche (désespérément) Communication publique 2.0

CC Melvin Gaal (Mindsharing.eu) @Flickr

CC Melvin Gaal (Mindsharing.eu) @Flickr

Je mûrissais depuis un bout de temps ce thème de la communication 1.0 vs communication 2.0, et la dernière journée de la participation de la Ville d’Angers m’a motivé à formaliser un peu cette réflexion.

Lire la Suite…

Et Angers ? [Open Data Week 7/7]

Cela faisait des mois que je repoussais la publication de ce billet face à la morne plaine.

Et, aussi surprenant que la démission du pape, voici qu’Angers sort une plateforme Opendata :

http://data.angers.fr

 

ça a l’air d’être encore en calage.

Cela va me forcer à rédiger ce billet du coup… la suite à venir.

 

* * *

Voir ma série d’articles consacrée à la Semaine européenne de l’open data, Nantes, mai 2012

Démocratie participative, concertation et open data [Open Data Week 6/7]

J’ai été un peu frustré par cet atelier tellement mes attentes étaient fortes. Il était animé par Aurélien Sautière (Décider ensemble), Fabienne Guibé (Innovations DemocraTIC), et Benjamin Ooghe-Tabanou (Regards Citoyens), et ont participé des membres de collectivités (St Nazaire, Nantes,…), des mouvements sociaux (Opengov.tn) ou de prestataires (Arpenteurs, Netscouade).

Lire la Suite…

Open Data : pourquoi cet acharnement de la politique de l’offre ? [Open Data Week 5/7]

CC Flickr : Nasir Jones

C’est finalement ce qui m’aura le plus étonné lors de ces 2 jours. La question posée est toujours : « quelles données pouvons-nous ouvrir ou libérer ? ». J’avoue avoir eu du mal à prendre cette tournure d’esprit et ai souvent séché, mais je n’ai pas le sentiment d’avoir été le seul.

Cela me semble en totale contradiction avec la conception orientée utilisateur qui me semble relever de la bonne pratique mise en œuvre par le secteur (hormis le défunt Steve Jobs). Une telle approche poserait plutôt la question « De quelles informations ont besoin des utilisateurs (citoyens, usagers, entreprises, autres administrations, …) ? » pour en déduire ensuite les données qui sont nécessaires pour répondre à ces besoins.

 

Je vois 3 explications à cette contradiction :

Lire la Suite…