Moulins à paroles

Des crieurs publics arpentent désormais le quartier de Deux-Croix-Banchais.

 

L’article Ils « crient » les messages des Angevins (Ouest-France, 18/04/2012) nous apprend que « c’est une initiative de l’association Marcelle-Menet. Une commission « communication » réunissant des acteurs associatifs et institutionnels du quartier a travaillé à l’élaboration d’un projet de criées de quartier avant de confier ce travail à une compagnie de théâtre professionnelle. »

Comme quoi, il reste plus facile de faire avancer les choses à partir d’une initiative associative que dans le cadre d’un dispositif participatif, puisque l’idée de crieur public que j’avais émise dans ma contribution aux travaux du Conseil consultatif de quartier sur le thème de la communication était restée lettre morte. A moins que cela ne soit dû à des facteurs conjoncturels liés à mon quartier comme on me l’a suggéré récemment.

 

Ce qui compte, c’est que l’idée perce, et qu’elle s’expérimente, en espérant qu’elle apportera autant que l’on peut espérer.

Ils « crient » les messages des Angevins

Publicités

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :