Extinction des feux

La nature se tait et devient immobile
A nos yeux et nos oreilles malhabiles.
Pour beaucoup, un autre jour commence pourtant

Qui bien qu’obscur et froid n’a rien d’angoissant.
Sortez, êtres des ténèbres, et triomphez,
Triomphez des peurs, de cette fatalité,

Qui veut que la nuit amène des malheurs,
Alors qu’elle apporte la vitale douceur.
Brille, miroir de l’ombre, brille parmi tous les astres !

Je sais bien que tu n’annonces aucun désastre.
Illumine le ciel de ta clarté sensuelle,
Laisses-nous tous rêver à une paix éternelle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :