Vertige

L’homme n’a pas changé depuis 30 000 ans.
Civilisation, progrès, développement,
Tout cela n’existe pas.
Il n’y a que naissance, vie et trépas.

Tout a déjà été pensé et dit,
Et c’est le recommencement infini.
Quel espoir d’un monde meilleur y a-t-il ?
La vie n’est qu’un combat futile.

Le monde est fini.
Finitude de notre connaissance.
Finalité face à la perte de sens.
Le monde est fini,
Et l’homme regarde ailleurs.

Seul au monde,
Apeuré par le silence fracassant,
Dérouté par le déchaînement des éléments,
Seul au monde,
L’homme pleure.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :