Le joli mois de mai…

Le joli mois de mai… Ici il signifie surtout le début effectif de la saison. Un flot de touristes déferle sur la ville telle une marée noire. Cela s’agglutine, s’accroche, se dépose, salit.

On cherche pourtant dans la masse les contours et les couleurs qui donnaient tant de charme. On essaye de deviner l’ambiance paisible qui y régnait avant, mais l’on ne sent dans l’air que les essences d’un grand parc d’attraction. ‘Pay-per-view’ et n’oublies pas ton hot-dog et ton coca surtout.

Un oiseau dans le bleu du ciel tente bien d’échapper à la masse, mais il reste sans voix, pétrifié dans ce sol de granit recouvert de détritus, lui donnant une odeur fétide que seul les clochards supportent.

Deux anges passent… non, ce sont des nymphes plutôt. Elles-seules rappellent à ma mémoire la magie féerique de ces lieux. Parlant dans leur dialecte inconnu du mortel que je suis, je ne perçois d’elles que des ondes dures à fréquence saccadée.

Pourtant, après quelques minutes, on perçoit sous la première couche de crasse le bonheur ambiant qui semble flotter dans cet espace à semi-clos. La chaleur tiède de l’ombre qu’une brise folâtre vient balayer garde le corps loin des turpitudes d’une existence éprouvante. L’esprit ne demande qu’à le suivre et à s’endormir entre deux songes éveillés.

Laissons l’esprit s’envoler dans la lumière et oublier la rudesse de la terre…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :