Les rollers défilent comme des mannequins Dior.

Les rollers défilent comme des mannequins Dior. Pourtant certains chutent lourdement quelques fois. Tout comme les skates qui décollent, s’écrasent, rapent le sol et dérapent sur les bordures en ciment.

Deux ‘teenagers’ s’affrontent en hockey. Un papy, gros bide à l’air, les observe. J’en fais autant, petit bide à l’air, mais mon regard est souvent détourné par les patineuses ‘California style’.

Les deux roues aussi font la course, slaloment entre les landaus, les chiens et leur maître. On semble beaucoup mieux en roller. L’agilité qu’ils procurent quand on les maîtrise permet de valser littéralement. La vitesse d’exécution donne tant de fluidité que l’on semble survoler la piste laissant derrière soi les modestes piétons qui n’en arrêtent pas de piétiner.

Le métronome bat la lente mesure d’un après-midi chômé. La chaleur a aplati dans l’herbe des candidats au bronzage et à la sieste, mais aussi des couples qui dérangent les pâquerettes autour d’eux.

Lors de pareilles journées, le temps semble s’arrêter. Plus rien n’a d’emprise sur personnes. Tous laissent l’oisiveté les gagner sans cacher leur plaisir. Les sportifs s’adonnent à leur loisir favori à la plus grande joie des spectateurs occasionnels.

Pas un cri plus haut ou un mouvement plus criant ne vient troubler l’harmonie qui règne dans le parc. Une anarchie d’abondance semble prendre du sens quand on observe l’entremêlement de ces bonheurs humains.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :