Good day

Quand la journée commence dans le brouillard et termine comme ça :

20181024_182813 - Copie.jpg

 

Publicités

Printemps

Abondance et rareté se croisent au printemps,

en ce temps où tout s’accélère, et en même temps,

où tout est fragile, et peut geler d’un seul coup.

Rien n’est certain, et les possibles sont partout.

 

L’expérience est mère de résilience. Pourtant,

de jeunes pousses envahissent le talus au levant.

Combien passeront les épreuves, iront au bout,

au bout d’un chemin semé d’embûches ? Peu ? beaucoup ?

 

Seul le temps, ultime juge, servira la vie.

Dynamisant, usant, étirant à l’envie,

il ne laisse prendre forme qu’à la future norme.

 

Tant d’énergie mise dans la biodiversité,

tant d’agitation pour quelle efficacité ?

C’est le prix à payer pour qu’un monde se transforme.

Etre libre ou être manipulé : peut-on choisir ?

Les expériences présentées dans cette vidéo montrent comment nous sommes capables de bâtir un récit explicatif d’un résultat qui ne correspondait pas à notre choix, mais que l’on nous a imposé par la manipulation. Et comment nous éludons même la manipulation.

Mon hypothèse : Nous aimons nous sentir libres ! Ainsi, mieux vaut-il se mentir à soi-même et garder le confort de croire que nous sommes toujours libres de nos choix, plutôt que d’assumer la triste réalité de notre aliénation ou de notre soumission. Se sentir libre plutôt qu’être libre ! Lire la Suite…

REPRESENTER [#ExpeDemocratic 4/4]

317373710_231e17bd81_z.jpg

CC Elisa Banfi @Flickr

Une analyse du vocabulaire utilisé pour décrire les enjeux politiques et sociaux fait ressortir une prévalence importante du champ lexical renvoyant à l’organisation spatiale.

Position statique

Mouvement dynamique

positions situées

posture

empathie : se mettre à la place de l’autre

croiser les regards / points de vue

horizontal / vertical

haut / bas

occuper une place

remplir un espace

asymétrie

circulation

ascendant / descendant (ruissellement)

avant(-garde)

débordement

Il y aurait là matière à travailler sur la représentation graphique de la (représentation) politique.

Ce parallèle a déjà été utilisé par Françis Chateaureynaud avec son modèle de balistique sociologique. Lire la Suite…

POUVOIR(S) [#ExpeDemocratic 3/4]

[Suite de billets sur le colloque international « Les expérimentations démocratiques aujourd’hui : convergences, fragmentations, portées politiques » des 26, 27 et 28 janvier 2017 à Saint-Denis.]

P1070612.JPG

Le pouvoir fût défini comme une capacité :

  • d’action : un « pouvoir de » non limité par nature, qui peut se multiplier et se diffuser. C’est le « pouvoir d’agir ».
  • de mobilisation de ressources : un « pouvoir sur », source de compétition et de rapports de force. C’est le contrôle.

Les formes, constituées ou émergentes, déterminent la distribution du pouvoir. Lire la Suite…